Anne Hubert a créé la marque de linge de maison « La Cerise sur le gâteau » il y a bientôt 7 ans. Comme beaucoup d’entrepreneurs, l’idée de créer sa société lui est venue faute de trouver les produits qui lui convenaient pour sa maison. Anne a eu ainsi envie de dessiner et de commercialiser une gamme de linge de maison pleine d’humour et décalée en détournant les codes traditionnels. Désormais, le torchon de grand-mère devient rock and roll et le panier à linge trône fièrement devant la machine à laver. Anne a « digitalisé » sa marque très vite et fédère aujourd’hui autour d’elle une belle communauté. Rencontre avec une créatrice de talents 2.0 qui nous parle de sa stratégie digitale !

Raconte-nous tes premiers pas sur le web ?

J’ai lancé mon premier site rapidement après la création de la marque en 2007. Il s’agissait plutôt d’un site vitrine pour nos produits. Puis, nous avons évolué vers un site de e-commerce lorsque ceux-ci sont apparus. Nous avons installé la marque sur les réseaux sociaux assez rapidement en ouvrant une page Facebook dès 2008. Le côté positif d’une présence très tôt sur le web, c’est d’avoir développé un sentiment d’appartenance très fort au sein de notre communauté. Nous avons atteint aujourd’hui la barre des 10 000 likes sur facebook et ce sont des vrais fans de la marque qui adhèrent à notre style et à nos valeurs. Il y a presque un lien sentimental entre la marque et notre communauté. En revanche, la gestion des réseaux sociaux et du site a été très rapidement chronophage. J’ai dû déléguer cette tâche en embauchant d’abord une personne en alternance puis à temps plein.

Et aujourd’hui, comment développes-tu ta communication digitale  ?

En adéquation avec notre communauté et nos produits ! Tout d’abord, notre communauté est composée de 2 types de femmes : des jeunes femmes entre 18 et 20 ans qui s’installent dans la vie et celles entre 30 et 40 ans qui ont des enfants. Elles aiment vivre en réseau, aller sur les blogs et avoir des conseils. Sur notre blog, nous répondons à leurs demandes en donnant des astuces de décoration ou en proposant des « Do it yourself ! » conseils qu’elles peuvent mettre en place elles-mêmes.

Comme nous travaillons dans le domaine du design, nous avons ouvert en 2014 des comptes Instagram et Pinterest où nous avons aujourd’hui entre 6 000 à 7000 abonnés pour chacun. Instagram est d’ailleurs devenu notre réseau clé. Nous l’utilisons comme un fil d’actualités en montrant notre style à travers nos événements et nos nouveautés. Nous utilisons Pinterest à double titre avec un compte public et un secret board. Sur notre compte public, je publie tout ce qui m’inspire que cela provienne de la marque ou d’ailleurs. Le secret board est réservé à mon inspiration personnelle. Notre communication digitale est donc clé. Elle est stratégique dans la mesure où notre site de e-commerce représente aujourd’hui environ 20% de notre chiffre d’affaires. Celui-ci devrait prendre de l’ampleur dans les années à venir au regard des changements de mode de consommation et d’achat.

Quels seraient tes 3 conseils pour les entrepreneuses qui se lancent ?

  1. Les gens ont besoin d’appartenance à une idée et à un style précis. Ils ont besoin de se démarquer. Il faut oser faire la différence et s’attaquer à un secteur de niche. Ce sont ceux qui oseront ce positionnement qui attireront vers eux les bons clients. J’ai construit la marque en totale adéquation avec ce que je suis, comme si je l’avais bâti pour moi, de façon très naturelle. Du coup le sentiment d’appartenance est plus facile car je m’adresse à des femmes qui me ressemblent et celles-ci se reconnaissent à travers mes produits.
  2. Il y a deux ans le web était important, il y a 6 mois c’était indispensable, aujourd’hui c’est vital ! Le choc est aussi important que celui provoqué par la révolution industrielle. N’attendez pas pour vous lancer. Plus vous attendrez et plus vous aurez du mal à rattraper le retard. Allez-y, jetez-vous à l’eau !
  3. Faites-vous aider dans votre communication en ligne car c’est chronophage mais indispensable. Cela mérite que quelqu’un en prenne les rennes. Alors laissez-vous guider par un professionnel !

Pour en savoir plus : http://www.lacerisesurlegateau.fr/fr/