Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog Isabelle Goyon, coach carrière. Isabelle pratique son activité en ligne et à distance pour accompagner ses clients partout dans le monde. Pour se faire connaître, trouver des prospects et vendre ses services, Isabelle a affûté année après année sa stratégie de visibilité en ligne. Elle nous livre aujourd’hui son expérience et ses actions de marketing digital les plus efficaces.

 

Bonjour Isabelle ! Je suis ravie de pouvoir vous poser quelques questions au sujet du marketing digital. Pour commencer, pouvez-vous nous décrire votre activité ?

 

Je suis coach carrière et mon activité se passe exclusivement en ligne. J’ai fondé Global Coaching for Expats en 2009. Ma mission est d’accompagner des hommes et des femmes dans leur transition professionnelle à l’étranger.

La mobilité internationale est un vrai cap. Elle doit être bien préparée pour éviter les frustrations et les blocages. Je l’ai vécue moi-même en m’expatriant 3 ans au Gabon puis 4 ans aux Pays-Bas.

J’aide donc mes clients à optimiser leur nouvelle prise de poste, à développer leur leadership, à dépasser une période de conflit, etc. Je travaille aussi sur la mise en place d’un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

 

Qui sont vos clients ?

 

 Ils sont multiples et sont plutôt « elles ». J’accompagne autant les professionnels, les cadres dirigeants, les managers, les équipes multiculturelles que les conjoints.

Il y a encore beaucoup de tabous autour du leadership féminin. Les femmes ont également tendance, naturellement, à s’autocensurer. Mon but est de les aider à casser ce « plafond de verre », à (re)trouver une stabilité et une place dans le pays qu’elles découvrent.

 

Il me semble que vous utilisez quotidiennement le levier du marketing digital pour trouver de nouveaux clients. Quels sont les canaux qui fonctionnent le mieux pour vous ?

 

 J’ai un site Internet avec un blog, que j’essaie d’alimenter régulièrement. J’y aborde les sujets qui peuvent intéresser mes potentiels clients : le leadership au féminin, la place de la femme au travail, des astuces pour réussir son projet d’expatriation… Je rédige ces billets selon mon point de vue, j’adore le faire. J’y ai vraiment pris goût, car le blog me permet de toucher une autre cible que celle des réseaux sociaux. Je sais que certains de mes clients m’ont contactée suite à la lecture d’un article. C’est gratifiant !

LinkedIn reste mon réseau social de prédilection et j’y accorde une place très importante. Mon profil est rempli rigoureusement, je poste plusieurs fois par semaine, je partage des articles, je réponds aux commentaires. J’ai aussi plusieurs demandes d’interviews ce qui me permet de me faire connaître à travers d’autres professionnels du secteur. C’est chronophage, mais l’interaction est une notion essentielle pour développer son réseau sur Internet.

J’organise également des webinaires gratuits une fois tous les 2 mois. Ces conférences en ligne me permettent d’échanger sur des questions de fond comme « comment naviguer dans un milieu multiculturel ? » ou « comment trouver un équilibre perso-pro à l’international ? ». C’est un très bon outil pour obtenir plus de visibilité auprès de mes prospects.

Pour conclure, je dirai que :

Le marketing digital est mon levier n°1 de visibilité. C’est un excellent moyen pour développer ma notoriété et gagner en légitimité. Ça n’est pas nécessairement un outil de vente directe, mais il contribue à la construction de ma réputation sur le long terme.

Le marketing de contenu (blog) m’apporte aussi une image d’expert : je parle de sujets que je maîtrise et cela rassure mes clients. Je n’ai pas peur d’affirmer mon style et de partager mes valeurs avec les internautes qui me suivent.

 

Quelle est votre utilisation du marketing digital et plus particulièrement du marketing de contenu (articles de blog, newsletters, livres blancs) pour vous faire connaître ?

 

Rédiger et diffuser du contenu de qualité me permet d’avoir un vrai réseau sur LinkedIn. Pendant longtemps, j’ai eu un planning éditorial très chargé. Je publiais beaucoup de contenus sur mon blog et les réseaux sociaux, et j’ai dû trouver un équilibre.

Au niveau de mes points d’amélioration, je dois reconnaître que la création de livre blanc n’a pas fonctionné. J’ai essayé, mais les résultats n’ont pas été à la hauteur. Je pense que c’est un outil de marketing digital très intéressant, mais il faut se faire accompagner d’un professionnel pour le rédiger et le diffuser. Et faire de la publicité !

(Pour réussir la rédaction de votre livre blanc et sa promotion, découvrez mon article à ce sujet)

 

Et que pensez-vous du réseau physique ? D’après vous, est-ce toujours important à l’ère du digital ?

 

Il y a une telle mobilité dans le monde qu’il est impossible de se contenter de son réseau physique lorsqu’on exerce ce type d’activité.

Le digital doit avoir une place essentielle dans le développement d’un business en ligne. Les réseaux sociaux, et Internet en général, sont incontournables. Ils constituent un véritable mode de communication.

En plus de m’apporter de la visibilité, ils me permettent de comprendre qui sont mes clients. Je peux récolter des données précieuses, m’informer de leurs préoccupations, de leurs besoins et de leur manière de communiquer. Les gens s’expriment plus facilement sur ce type de plateforme. Il faut en profiter à bon escient !

 

Quelle est votre principale difficulté pour être visible aujourd’hui ?

 J’ai bien développé mon réseau digital, mais maintenant que je suis rentrée en France, j’aimerais intervenir « in real life ». Mon objectif est de participer à des événements plus larges, des conférences physiques qui regroupent des professionnels comme les TEDx par exemple.

 

Vous avez envie de donner un coup de projecteur à votre activité ? Rencontrons-nous !